Désolé pour l'interruption temporaire... Semblerait que le forum ait été utilisé pour stoker des informations non recommandables (hacks) Cela devrait être fixé maintenant, mais va nécessiter un peu de remise en forme...

Réflexions sur le carbone pour les plantes

Toutes questions et informations concernant les plantes en général, leur entretien, l'engrais, etc.
Avatar de l’utilisateur
micheljq
Messages : 3262
Inscription : 27 juil. 2011, 00:14
Localisation : Ville de Québec

Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par micheljq » 19 sept. 2016, 10:54

Voilà, mon ost... de cylindre de co2 s'est vidé après un mois, fuite je pense.

Du coup ça ne me sors pas de la tête. J'ai utilisé le co2 pressurisé pendant de près de 2 ans mais j'arrête, pour le moment.

J'en reviens à mon obsession de trouver un moyen de produire du co2 dans le bac sans recours au pressurisé. J'ai déjà testé dans le passé mettre une dizaine de feuilles de chêne dans le bac. L'idée étant que leur décomposition aérobique produit co2, en plus de tannins et d'une acidité recherchée. Naturellement, avec mes driftwood, j'ai souvent mesuré 6 ppm de co2 dans le bac avant que les lumières allument (avec la méthode du verre d'eau dégazé). Le problème c'est qu'après environ 6 heures le co2 semble épuisé, mon pH remontant à 7,6, le pH de mon eau de robinet.

Je ne recherche un taux de co2 de 20 - 30 ppm non plus, avec l'éclairage et les plantes que j'ai. Si je réussisais à avoir 10 ppm le matin déjà je serais content.

J'envois ici des réflexions sur le carbone dans l'aquarium, c'est un peu mêlé, je vais faire des essais, j'aime me compliquer la vie on dirait.
--------------

CO2 naturellement, avoir des taux plus élevés sans injection de pressurisé et sans carbone liquide (Excel et autres).
 
 
- Le driftwood se décompose lentement sa décomposition produit du co2, mais il se décompose souvent trop lentement.
 
- Feuilles, les feuilles de chêne se décomposent lentement, je teste.  Feuilles d'hêtre, d'érable, se décomposent vite, mais alors il faut regarnir souvent.
 
- Carbonates, tenir le KH entre 3 et 5, c'est une sorte de batterie de co2, et certaines plantes peuvent directement puiser leur Carbone dans les carbonates (votre KH) quand le co2 est absent.  Le jour durant la photosynthèse, le co2 est prélevé de l'eau par les plantes, s'en suit une sorte de réaction d'équilibrage entre le HCO3 (carbonates) et le co2.  A mesure que le co2 est prelevé, une partie du HCO3 redevient du co2.  D'ailleurs, à la longue, dans un bac sans injection de co2.  Les carbonates peuvent finir par s'épuiser.  Si la dureté carbonatée s'épuise c'est dangereux, car c'est le tampon.  Sans tampon le pH va se mettre à swinger durant la photosynthèse, si ça swing trop, ça peut tuer la faune.
 
pH : l'échelle de pH est logarithmique, un pH de 6 est 10X plus acide qu'un pH de 7, un pH de 4 est 100X plus acide qu'un pH de 6.
 
En général, les carbonates (le KH) sont renouvelés par des changements d'eau (si l'eau a suffisamment de KH, carbonates).  Certains substrats (ex. Seachem Onyx sand) et roches peuvent envoyer des carbonates dans l'eau.  Aussi il existe des buffers pour ça, Seachem alkaline buffer un exemple, ou le bicarbonate de soude (la petite vache).
 
- Certains acides naturels (venant de la tourbe, feuilles de catappa ou autres, driftwood, etc.) peuvent réagir avec les carbonates et cette réaction crée du co2.  Celà peut arriver naturellement dans certains aquariums sans qu'on s'en rende compte.
 
- Le terreau (et la méthode Walstad), la matière organique dans le terreau se décompose et crée du co2.  Le taux de co2 peut d'ailleurs être élevé les premiers mois.  Mais ça fini par se tarir et je ne vois pas comment renouveler le terreau sans tout scrapper.  Un jour j'aimerais peut-être essayer avec un sump, je mettrais du terreau dans le sump et pourrais le renouveler plus facilement au fur et à mesure.  Quand le terreau est fini, ne fourni plus de carbone, je le jette dans le jardin.
 
- La tourbe : en plus de ses propriétés acides, de tannins, beaucoup de tourbes ont des taux élevés de matière organique (jusqu'à 50%).  Je ne parle pas des tourbes spéciales pour les filtres car ça revient cher.  Je parle des tourbes en quincaillerie.  Mais ça devient peut-être bordélique à la longue, j'espère que c'est moins pire que le terreau.  Je vais peut-être essayer.
 
- Le biofiltre est une autre source de co2, avec toutes les bactéries dénitrifiantes, elles consomment oxygène et font du co2, comme les poissons.

- Excel : Excel n'est pas du co2, l'agent actif est du glutaraldéhyde, un composé assez complexe que les plantes peuvent "casser" pour utiliser l'ion carbone.  Cependant le coût énergétique pour la plante est assez élevé car c'est une molécule plus complexe que le co2.  Si il y a du co2 présent, les plantes le prendront surement en premier, enfin je pense, car le co2 est beaucoup plus facile à assimiler et à casser pour avoir le carbone.  Certaines plantes tolèrent mal l'Excel mais elles peuvent d'acclimater.  Certaines cryptocorynes peuvent fondre mais revenir belles après quelques mois.  La vallisnerie pareil.  Il faut le doser chaque jour.  Ça revient cher dans un grand bac, le truc c'est d'acheter du Metracide, un composant pour les hopitaux à base de Glutaraldéhyde, c'est moins cher.
 
- Urée : méthode récente dont j'ai entendu parler.  Il semblerait que ça fait pousser les plantes en malade car ça contient l'ion carbone et c'est facile à assimiler pour les plantes.  Le hic, ça produit des composés d'azote nocifs pour les poissons, à suivre.

Un des articles que je lis et relis c'est celui-ci :

http://www.americanaquariumproducts.com ... lants.html
 

coralie
Messages : 748
Inscription : 24 mars 2013, 10:25
Localisation : Notre-Dame-des-Prairies

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par coralie » 19 sept. 2016, 13:06

Hi hi hi... Ton expression est drôle, mais pas ce qui t'arrive... :lol:

Voilà une raison pourquoi je ne l'utilise pas encore... Cela me fait encore un peu peur :?

Ce fil de nouvelles sera très intéressant à suivre ;)

Tu sais Micheljq, c'est une marque d'intelligence, acquérir de l'expérience que d'essayer de se compliquer la vie parfois. C'est comme monter une nouvelle marche dans l'escalier de l'expérience en aquariophilie...

Je suis.... :)
75 g : 7 discus Stendker, cardinalis, sterbai, otocinclus, crevettes
75 g : Labido, frontosa, synodontis multipunctatus
53 g : 3 discus Stendker, 1 discus asiatique, arlequins, gouramis perlés, corydoras, loches kuhli et léopard
Image

Avatar de l’utilisateur
Marc Martineau
Messages : 215
Inscription : 27 juil. 2015, 22:15
Localisation : Sherbrooke

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par Marc Martineau » 20 sept. 2016, 16:29

Bonjour à vous deux,

J'ai 4 bacs avec injection de CO2 :

1 x 29G
1 x 45G
2 x 7G (approx...)

Dans la 29G, je prévoyais que le 5 livrea allait me durer 3-4 mois. Je viens juste de la faire remplir... 11 mois plus tard, à 2 bulles par secondes !

J'ai 2 régulateur Milwaukee et 2 régulateurs CO2 Art. Rien ne fuis, l'injection est stable, vraiment stable.

Personnellement, avec le temps que j'ai et mon travail qui m'amène hors de chez-moi régulièrement, c'est la meilleure solution pour mes besoins. C'est dommage que tu aies eu une mauvaise expérience avec un kit qui a fuit... Car, à mon avis, à part le carbone liquide, c'est une solution assez simple, et éprouvée !

Pour celles que tu as énumérées, je vois cela comme de la cuisine ! :D :D :D :D
Fluval 29G planté hôpital
DoAqua Cube Glass 30cm crevettes Rilli enceinte + Crystal Red Grade A + Amanos
Fluval 45G Bow Aquascape très planté-Eco-Complete
ADA Cube Garden L 8G en cycle...
Adore ADA, Fluval, Eheim et Seachem

Avatar de l’utilisateur
Slainte
Messages : 365
Inscription : 24 janv. 2013, 09:27
Localisation : Montréal

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par Slainte » 21 sept. 2016, 18:54

Salut !

Je prêche pour ma paroisse mais la solution la plus est de ne mettre aucun CO2. Cela limite les espèces de plantes que tu peux mettre mais c'est pas mal plus simple. Pour ma part j'ai un aquarium avec terreau style Walstad et c'est une jungle. Mon autre aquarium n'a ni terreau, ni engrais, ni CO2 et ça pousse aussi comme une jungle :)

À moins de vouloir faire pousser des plantes relativement difficiles, d'avoir des tapis gazonnant vert fluo qui bullent régulièrement ou des plantes rouges écarlates, le CO2 n'est pas nécessaire selon moi.

Si tu veux vraiment te simplifier la vie, je garderais l'aquarium tel quel sans CO2, regarde quelles plantes sont capables de s'adapter, remplace celle qui n'ont pas réussie et par la suite tu seras CO2 free! Techniquement il y aura quand même une quantité de CO2 produite durant le processus de décomposition des matières organiques et par la respiration des poissons.

Bonne chance :)
So long, and thanks for all the fish!

Projet - 33g asiatique viewtopic.php?f=11&t=19016

Projet - 20g El Natural viewtopic.php?t=20862

Avatar de l’utilisateur
neptune
Messages : 36
Inscription : 31 juil. 2016, 17:00
Localisation : Basses Laurentides

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par neptune » 22 sept. 2016, 07:44

Je confirme qu' avec un choix judicieux de plantes, on peut réussir en toute simplicité un bac très fourni en plantes, même celles qui sont rouges écarlates!
Je donne 10 heures de lumière par jour et je commençais à avoir des algues, 3 otocinclus ont fait un grand nettoyage, ils sont fantastiques ces petits poissons!
J, ai deux bacs de 15 gallons placés côte à côte qui me donne une facade de 40 pouces ..
(voir mon album photo pour le descriptif de mes plantes, 7 variétés au total.)

Avatar de l’utilisateur
micheljq
Messages : 3262
Inscription : 27 juil. 2011, 00:14
Localisation : Ville de Québec

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par micheljq » 22 sept. 2016, 10:36

Slainte tu pourrais être surpris un bac avec du terreau comme le tiens, ça produit pas mal de co2. Le problème est que ça fini par s'épuiser, et je trouve que ça fini par devenir bordelique personellement. Je suis en train d'essayer avec des feuilles de chêne. De toute façon l'habitat typique de beaucoup de poissons d'eau douce (Amazone un exemple), c'est rempli de litières de feuilles mortes. Et franchement, des feuilles de chêne dans le bac je ne trouve pas ça laid. Ce n'est pas la première fois non plus que je le fais, mais je vais en mettre plus.

Pour revenir au terreau. J'avais fais un essai avec seulement 1,5L de Miracle Gro dans mon 65G, ça gardait mon pH les premiers mois à 7,1 - 7,2. Alors que le pH de mon eau de robinet est de 7,6, donc probablement que ça donnait proche de 15mg/L de co2. La croissance des plantes les 2 premiers mois avait été phénoménale. La partie matière organique du terreau, si elle se décompose de façon aérobique, ça donne du co2. Il y aurait la tourbe à essayer, mais j'hésite car il y a un aspect environnemental, les tourbières dans le monde sont en train de s'épuiser.

Je pense qu'il faut quand même faire des changements d'eau, au moins 10% par semaine, siphonner au dessus du substrat pour éviter une trop grande accumulation de matière organique. Je continue mes expérimentations. Je ne suis pas le premier qui fait ça non plus.

Il y a un substrat ADA, l'Amazonia je pense, qui garde le pH acide. Peut-être qu'un jour le vais l'essayer, mais ça coute cher. Car l'acidité est un autre aspect que je recherche, mais pas une acidité "artificielle" produite par injection de co2. Dans la nature, c'est plein de buffers acides provenant de matière organique en décomposition, qui acidifient l'eau (feuilles, bois mort, etc.).

Pour répondre à Marc Martineau, le refill de co2 pour 10lbs ici coute 38$, je dois y aller 2 fois pour le refill, une fois porter le cylindre, une autre fois aller le chercher. C'est fermé le soir et la fin de semaine, je travaille la semaine de jour. J'injecte juste de jour pour économiser. Je calcule des frais annuels de 160$ si j'injecte 24h sur 24, il faudrait que je remplisse 4 fois par année environ. Vu que je prévois grossir mon bac pour au moins 125G dans quelques années, le co2 presssurisé sur le long terme, pas sûr. Les feuilles de chêne sont gratuites, faciles à trouver ici et je peux en garder dans une chaudière à l'année.

Il y a aussi ma conjointe qui m'impose des limites de budget, elle me ramène sur terre. Je viens de me commander un 2e led TMC Grobeam 600 en cachette (elle est partie voir sa famille au Portugal).

Avatar de l’utilisateur
Marc Martineau
Messages : 215
Inscription : 27 juil. 2015, 22:15
Localisation : Sherbrooke

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par Marc Martineau » 22 sept. 2016, 12:16

micheljq a écrit :
Il y a un substrat ADA, l'Amazonia je pense, qui garde le pH acide. Peut-être qu'un jour le vais l'essayer, mais ça coute cher. Car l'acidité est un autre aspect que je recherche, mais pas une acidité "artificielle" produite par injection de co2. Dans la nature, c'est plein de buffers acides provenant de matière organique en décomposition, qui acidifient l'eau (feuilles, bois mort, etc.).

Pour répondre à Marc Martineau, le refill de co2 pour 10lbs ici coute 38$, je dois y aller 2 fois pour le refill, une fois porter le cylindre, une autre fois aller le chercher. C'est fermé le soir et la fin de semaine, je travaille la semaine de jour. J'injecte juste de jour pour économiser. Je calcule des frais annuels de 160$ si j'injecte 24h sur 24, il faudrait que je remplisse 4 fois par année environ. Vu que je prévois grossir mon bac pour au moins 125G dans quelques années, le co2 presssurisé sur le long terme, pas sûr. Les feuilles de chêne sont gratuites, faciles à trouver ici et je peux en garder dans une chaudière à l'année.

Il y a aussi ma conjointe qui m'impose des limites de budget, elle me ramène sur terre. Je viens de me commander un 2e led TMC Grobeam 600 en cachette (elle est partie voir sa famille au Portugal).
Salut Michel,

Même prix ici à Sherbrooke pour le cylindre de CO2. Cependant, plus convivial car on me le remplit sur place, j'attends à peine 3-4 minutes. Et c'est pas loin de chez-moi.

Je n'injecte pas 24/24 moi non plus, mais 90 minutes avant l'ouverture des lumière et je stoppe 60 minutes avant la fermeture. Je comprends parfaitement l'échange eau-O2-CO2 et l'indépendance de ces paramètres, mais j'hésite à injecter sur une période de 24 heures. J'ai échangé sur Facebook avec un gars qui injecte 24 heures. Son pH reste stable, c'Est l'avantage, pas de swing. Mias je ne suis pas rendu là encore.

Pour le ADA Amazonian, oui il garde le pH bas, et il peut être itilisé sans CO2. Mais, vu le prix, ça ne donne pas grand chose d'utiliser l'Amazonian si tu fais pousser des plantes qui ne nécessite pas de CO2. Dirt, Root Tab font très bien l'affaire. Et, pour le pH bas, il y a plein d'autres solutions moins dispendieuse. En plus, l'ADA Amazonian est difficile à partir car il relçache des tonnes de NH3 dans l'eau, donc ça prends une masse de plantes pour absorber, ou ben des changements d'eau de 50% à tous les jours pour 7 à 14 jours ! Je l'ai utilisé... been there done that, et j'ai eu beaucoup de difficultés avec. Je ne suis pas encore assez High Tech pour l'utiliser de nouveau.

Dans un aqua avec dirt, terreau, il n'y a pas dégagement de méthane des matières en décomposition ???

Pur ta blonde, je suis un peu dans le même bateau ! Je viens de recevoir une commande de Pets&Ponds... elle est partie pour affaires depuis lundi ! Que veux-tu, ce n'est pas leur dada...

Prends le comme un pti cadeau personnel ! après tout, tu as sauvé des $$$ tu n'es pas allé au Portugal ! :D :D :D :D :D :D :D :D :D
Fluval 29G planté hôpital
DoAqua Cube Glass 30cm crevettes Rilli enceinte + Crystal Red Grade A + Amanos
Fluval 45G Bow Aquascape très planté-Eco-Complete
ADA Cube Garden L 8G en cycle...
Adore ADA, Fluval, Eheim et Seachem

Avatar de l’utilisateur
micheljq
Messages : 3262
Inscription : 27 juil. 2011, 00:14
Localisation : Ville de Québec

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par micheljq » 26 sept. 2016, 10:18

J'ai vu le Amazonia sac de 9L, 43,99$, mais le sac me semble plus gros qu'un gros sac de Seachem Flourite ou Eco-Complete, ce qui fait que je me demande si c'est réellement si cher que ça. Le Flourite, Eco-complete, c'est pas donné non plus.

Le jour où je pourrai ressortir mon bac 20G je pense que je mettrai du Amazonia dedans.

SlowFish
Messages : 112
Inscription : 05 nov. 2013, 19:18
Localisation : Québec

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par SlowFish » 28 sept. 2016, 08:02

Très intéressant, je suis !

Je n'ai pas de CO2 et j'ai obtenu un beau tapis vert fluo d'hemianthus 'Monte carlo' :D que je suis en train de transplanter dans un autre aquarium.

Je songe aussi aux feuilles de chêne, c'est la saison ! Mais je ne peux pas les mettre par dessus mon beau tapis, j'envisageais de les placer verticalement contre les vitres, soutenues par les autres plantes.Image
Pièces jointes
IMG_20160622_200600.jpg
25 G : honey gouramis, checkered barbs
12 G : en cours d'aménagement

Avatar de l’utilisateur
micheljq
Messages : 3262
Inscription : 27 juil. 2011, 00:14
Localisation : Ville de Québec

Re: Réflexions sur le carbone pour les plantes

Message non lu par micheljq » 28 sept. 2016, 11:26

Beau tapis, belle densité je suis le premier agréablement surpris de voir ça sans co2. Tu peux couper les feuilles si elles sont trop grosses.

Mon pH ce matin est de 7, ça c'est acidifié mais j'ai mis pas mal de feuilles, et des fruits d'aulne.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité