Désolé pour l'interruption temporaire... Semblerait que le forum ait été utilisé pour stoker des informations non recommandables (hacks) Cela devrait être fixé maintenant, mais va nécessiter un peu de remise en forme...

Mauvais pour l'Amazone

Section où l'on peut venir parler de tout et de rien, sans que cela ne concerne l'aquariophilie, histoire de venir nous dire ce qui vous passe par la tête.
Avatar de l’utilisateur
micheljq
Messages : 3262
Inscription : 27 juil. 2011, 00:14
Localisation : Ville de Québec

Mauvais pour l'Amazone

Message non lu par micheljq » 01 juin 2016, 18:30

Traduit du portugais par google :

Traduction
Désactiver la traduction instantanée
Des milliers d'espèces de poissons amazoniens peuvent avoir leurs jours comptés. Aucune consultation aux organismes fédéraux, les institutions liées à l'environnement ou la population, le gouvernement d'Amazonas a décidé de sanctionner une loi qui permet la création de poissons non indigènes dans les rivières qui traversent l'état d'Amazonas.

Le texte de la loi statutaire 79/2016, approuvée lundi (30/05) par le Jose Melo Gouverneur (Les PROS), est libéré la culture d'espèces exotiques dans les rivières de la région, à une autorisation de l'organisme compétent de l'État. La loi autorise également le bus bayous et la création d'un permis d'entreprise dans les zones de préservation permanente, «intérêt lorsque public."
Poissons Amazon peuvent avoir leurs jours comptés
(Crédits: M. Kraus)

Le risque est incalculable, selon les experts consultés par le journal O Estado de S. Paulo. Toute la littérature scientifique et environnementale sur le sujet met en garde contre les risques d'introduction d'espèces non indigènes dans les zones de l'extrême richesse de ses populations de poissons, tels que l'Amazone.

Pourquoi est-ce important?
Le bassin de l'Amazone est le seul dans le pays qui n'a pas de populations établies d'espèces exotiques. Cette condition, qui devrait être valorisé et célébré, peut changer après l'Amazonas gouverneur, José Melo, a signé le projet de loi 79/2016 le dernier jour 30 mai 2016. Bien que cette loi soit l'état, les impacts négatifs seront dans le contexte du bassin amazonien entier, si elles se produisent des fuites accidentelles et la mise en place des populations à l'état sauvage, sans critères stricts pour l'approbation des projets.

La culture d'espèces exotiques génère des impacts différents sur les espèces indigènes, en particulier si les espèces ont agresseur potentiel, comme Tilapia. Cela signifie que l'invasion en concurrence directe avec native pour les ressources (logement, la nourriture, les nids, etc.) et peut prendre les populations de poissons locales à l'extinction. La biodiversité des poissons amazoniens est immense et la création d'espèces indigènes devrait être encouragée au détriment de l'exotisme. Par conséquent, nous demandons la révocation dudit projet de loi, et la promotion d'une discussion plus large avec la société afin d'évaluer leurs conséquences environnementales drastiques (Lien à l'application).

Le journal O Estado de S. Paulo, le président de ICMBio (Institut Chico Mendes), Romulo Mello, a déclaré qu'il ne connaissait que peu de la loi là et prendra les mesures appropriées contre la proposition. "Nous devrons prendre des mesures juridiques appropriées. L'Amazone a des centaines d'espèces de poissons. Cette loi signifie nuire à l'un des plus grands atouts que nous avons ", a déclaré Romulo.
poisson-chat dans l'Amazonie
(Crédits: Socioambiental.org)

«Le gouvernement fédéral dans son ensemble doit aussi remettre en question parce qu'il mess avec fonctions du ministère des Pêches et le ministère de l'Environnement, en plus de ICMBio. Il est un énorme impact. L'introduction d'espèces exotiques peut être la destruction du poisson dans la région ".

Selon Nurti Bensusan, spécialiste de la biodiversité à l'Institut socio-environnemental (ISA), il est une loi des conséquences graves et irréversibles. "C'est quelque chose sans retour. Le résultat de l'introduction d'espèces telles que le tilapia, par exemple, consiste à déplacer les autres espèces disparaissent. D'innombrables problèmes, qui peuvent profondément compromettre la biodiversité. Les choses sont reliées entre elles. Il est tout simplement choquant. "

Source: UOL

Ne hésitez pas à corriger, compléter et partager votre expérience avec nous. Utilisez le champ des commentaires pour poser des questions et d'interagir sur le sujet. Faire partie de cette équipe, collaborer avec nous!

coralie
Messages : 748
Inscription : 24 mars 2013, 10:25
Localisation : Notre-Dame-des-Prairies

Re: Mauvais pour l'Amazone

Message non lu par coralie » 01 juin 2016, 20:20

J'ai lu un article sur ce sujet. Je trouve cela bien dommage... :cry:
75 g : 7 discus Stendker, cardinalis, sterbai, otocinclus, crevettes
75 g : Labido, frontosa, synodontis multipunctatus
53 g : 3 discus Stendker, 1 discus asiatique, arlequins, gouramis perlés, corydoras, loches kuhli et léopard
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité